9 juillet 2017

Les personnels

Bilan d’une année sous une crise de réformite aigüe

Plus de soixante collègues présents un 6 juillet pour évoquer ensemble l’année passée et comprendre les changements induits par le nouvel arrêté relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège.

Arrêté modifié + commentaires

Après les bilans périodiques et les bilans de fin de cycle, il nous en manquait encore un, celui de l’année passée à subir des réformes dans nos établissements. Nous l’avons réalisé pendant ce stage et il est sans appel : très inquiétant voire catastrophique quelle que soit la dose de bienveillance que l’on voudrait y injecter !

Synthèse de l’année vécue au collège :
-  année chaotique et extrêmement fatigante
-  de nombreuses tensions et pressions dans les collèges
-  volonté d’imposer un mode d’évaluation (par compétences pour valider les bilans de fin de cycle)
-  réunions à profusion et inutiles, beaucoup d’air brassé
-  fragilisation des personnels, fatigue morale et physique
-  beaucoup d’arrêts maladie, démotivation
-  perte de sens du métier

Les témoignages des collègues sur les 8 composantes de ce bilan sont représentatifs des centaines d’appels et de messages que le SNES de Lille a reçus cette année. L’institution ne doit plus rester sourde aux dérives et au mal-être qui se sont installés dans les établissements. Il est urgent d’écouter le terrain et de revenir sur les réformes imposées cette année.

Quelques exemples de témoignages laissés par des collègues présents :

« Quels que soient nos âges, nos caractères, nos convictions, nos pratiques pédagogiques, nous nous sommes tous sentis fragilisés et déstabilisés. Nous avons tous eu, à un moment ou à un autre, l’impression de ne plus savoir comment faire cours »

« Gros clash en fin d’année sur les modifications des évaluations des composantes du socle faites par la direction à notre insu. »

« Des équipes stressées, un DNB bradé, un AP incompréhensible, une mise en œuvre chaotique ! »

« Réunionite aigüe, emplois du temps délirants, flicage et infantilisation »

« Des bilans de fin de cycle à la louche, surévalués pour augmenter le % de réussite au brevet »

« Fin d’année ubuesque, conseils de classes de 3e délirants avec une foire aux croix la plus complaisante possible »

« Bilan de fin de cycle : on veut nous faire rentrer des évaluations par compétences pour afficher des barrettes de couleurs et positionner automatiquement les élèves »

« 17h de secrétariat de DNB entre jeudi et vendredi avec une seule heure de pause ! »

« Au DNB, j’ai corrigé des copies de mes élèves et de mon collège »