22 décembre 2020

1000 - Les articles des BA

BA321 - Que fait le Snes-Fsu ? L’action syndicale pour la défense des AESH

L’action syndicale pour la défense des AESH a payé : le rectorat retire la fiche de suivi des heures invisibles. Ce document présenté comme « à utiliser au sein du PIAL » dans la première version du vadémécum se voyait ensuite présenter comme « un support à privilégier dans le cadre du dialogue entre l’AESH et l’équipe éducative ». Ce document est bien retiré du vadémécum. Les AESH n’ont pas à justifier ces heures invisibles qu’ils organisent comme ils le souhaitent.
Nous vous avions alerté dès la première version du vadémécum sur la non-nécessité de se déclarer gréviste et la non-validité du document de déclaration d’intention de grève.
Ce document sera bien retiré du vadémécum.
Nous avons fait corriger une erreur présente afin de rétablir les AESH dans leur droit à congés pour enfant malade. C’est bien « une fois les obligations hebdomadaires de service + 1 journée » et non +1/2 journée comme indiqué dans la première version encore en ligne sur le site de l’académie.
Les AESH bénéficient d’une régularisation du versement de l’indemnité compensatrice de la CSG. Sont concernés les AESH qui ont été en fonction au 1er janvier 2018, et ont touché l’IC-CSG, et ont bénéficié depuis des contrats successifs sans interruption, signé par un EPLE ou le recteur.

Karine Galland