6 novembre 2018

Réforme du bac et du lycée

Carte des spécialités dans les lycées

Opacité des critères de choix, arbitraire et absence de prise en compte des choix des personnels ont présidé à l’élaboration de la carte de formation.

Des représentants du SNES-FSU ont participé au Groupe de travail sur la carte des enseignements de spécialité et des options, organisé par le Rectorat le vendredi 19 octobre 2018. Il s’agissait de dialoguer autour de l’implantation de ces enseignements dans les différents lycées de l’académie à la rentrée 2019, dans le cadre de la réforme du Lycée, et suite aux remontées des « vœux » des établissements début octobre.

Le Rectorat n’ayant pas fait parvenir de documents préparatoires permettant d’analyser les situations en amont, les représentants du SNES ont surtout insisté sur des aspects généraux : faible diversité des langues vivantes ayant le statut de « spécialité » ; nécessité de vérifier l’implantation de certaines options technologiques (ou plus précisément leur absence parfois surprenante) ; demande de clarification sur les sections européennes (non incluses dans les documents transmis, mais traitées à part, d’après le Rectorat) ; inquiétude sur l’absence de certaines spécialités dans certains bassins ou uniquement dans le privé.

Le travail s’est poursuivi en CTA le mardi 6/11 . Comme au GT du 19, nous avons relayé toutes les demandes remontées par les syndiqués à la suite de notre mail du 3 octobre et du GT.

Vous trouverez ci-dessous la carte de formation retenue par le Rectorat pour toute l’académie.

https://lille.snes.edu/IMG/pdf/7._carte_des_specialites_en_voie_generale_6_11_2018_1_.pdf

Lors du CTA, vos élus (issus des dernières élections professionnelles) ont dénoncé cette réforme qui placera non seulement les élèves, leurs familles en difficulté (quel parcours choisir ?) mais aussi tous les personnels en raison des difficultés d’organisation qu’elle engendrera inévitablement et des pressions qu’elle fera peser sur les collègues (nouveaux programmes, emplois du temps dégradés, évaluation permanente avec conséquences sur les progressions de cours...). Ils ont dénoncé aussi l’opacité des critères de choix retenus par le rectorat qui ne prend guère en compte le nécessaire équilibre de l’offre de formation dans l’académie. La réponse du Rectorat est parfois que cela n’a pas été demandé par les établissements, parfois que le vivier ou la ressource ne sont pas présents. A vérifier.

Nous rappelons que nous pouvons animer des heures d’informations syndicales à la demande dans ton lycée. Il faut envoyer un message à cette adresse : s3lil@snes.edu

Face à toutes ces dégradations en perspective, aux 2650 suppressions de postes annoncées, crions notre colère, rassemblons-nous dans la rue le 12 novembre et soyons très nombreux en grève. Cette grève unitaire, intersyndicale et nationale doit permettre de peser sur les choix du gouvernement.

https://lille.snes.edu/BUS-AFFICHES-TRACTS-POUR-LA-GREVE-UNITAIRE-DU-12-NOVEMBRE.html

Protestons également par le vote aux élections professionnelles afin de renforcer le contre-pouvoir que constituent le Snes et la FSU face aux gouvernements, quels qu’ils soient, lorsqu’ils refusent d’écouter la profession. C’est votre voix qui doit être entendue pour d’autres réformes et une autre école démocratique, ambitieuse et exigeante pour la jeunesse.Vous pouvez déjà créer votre espace électeur et trouverez toutes les indications nécessaires pour le faire ici :

https://lille.snes.edu/-ELECTIONS-PROFESSIONNELLES-2018-.html