Trois semaines après l’envoi du courrier du SNES FSU concernant la suppression de la formation des CPE, le rectorat nous fait enfin parvenir une réponse.

Celle ci est insatisfaisante car :

- La réforme du collège ne justifie en rien la suppression de nos journées de formations décentralisées.

- L’assurance qu’en 2016/2017 le PAF retrouvera son « format classique » ne garantie en rien le rétablissement des formations par bassins des CPE.

Les formations obligatoires des personnels exerçant en collège nient le droit à la formation. La formation est un droit, non une obligation. C’est pour cela que le SNES FSU appelle tous les collègues (enseignants, CPE) à refuser ce formatage et à se saisir des formations syndicales.

Le SNES FSU de Lille s’oppose à la suppression de ces deux journées de formations et continuera à en réclamer le rétablissement.

réponse Recteur