12 novembre 2015

Les personnels

GRETA : des avancées importantes pour les personnels au 1er janvier 2016

Le jeudi 12 novembre 2015, le CCA FCA (conseil consultatif académique de la formation continue des adultes) s’est tenu et le SNES-FSU et le SNASUB-FSU ont été entendu par le Rectorat, sur de nombreux points qui faisaient débat au sein des GRETA depuis 2010.
Tout n’est pas parfait mais des avancées importantes ont été actées : elles devraient mettre fin à des régimes différents selon les GRETA et selon les personnels. Ces dispositions sont applicables au 1er janvier 2016, pour les grilles de revalorisation et pour la grille des qualification des heures des formateurs.

Pour les grilles des salaires, tous les personnels ayant plus de 3 ans d’ancienneté chez les formateurs auront une progression d’indice au 1er janvier 2016.
Pour les administratifs, nous avons l’assurance que les grilles de catégories B et C seront revues courant 2016. La fin d’une grille qui commence en-dessous du SMIC pendant les 12 premières années pour les personnels de catégorie C.

Pour les formateurs, même si des points ne sont pas écrits sur la grille, nous avons eu des certitudes sur des futures prises en compte :
- le décompte se fera sur 810 heures d’enseignement ;
- le maxima de 28 heures par semaine face un ou des stagiaires.
- le décompte des temps de déplacement à l’intérieur du bassin quand les personnels se déplacent au cours de la journée, comme cela se faisait actuellement,
Les déplacements en dehors des bassins sont référencés pour prendre en compte la nouvelle nomenclature des GRETA.
- les groupes de formation d’orientation collective comptabilisée en heures d’enseignement.

Pourquoi le SNES-FSU et le SNASUB ont confiance en l’application de ces engagements ?
Un GAS groupe académique de suivi de la réforme de la FCA sera réuni en février ou courant du 1er trimestre pour discuter de la mise en place de cette grille et regarder les problèmes qui pourraient se poser.

Ce furent des discussions importantes et parfois âpres où le SNES-FSU et le SNASUB-FSU n’ont pas voulu bouger d’un iota sur certaines revendications minimales, des frontières avec lesquelles nous ne pouvions pas transiger à la vue des nombreuses souffrances qu’a engendré le traitement des personnels contractuels depuis 2010.

Pour les personnels, nous avions demandé davantage sur les rattrapages de carrière depuis 2007, sur la qualification de certaines heures, Nous aurions souhaité un document qui laisse encore moins de possibilités d’interprétations mais ces avancées proposées devraient mettre fin à de nombreux dysfonctionnements. Tout n’est pas réglé mais nous avançons dans le bon sens.

Au niveau national, le GT15 va redéfinir les textes réglementaires de 1993 qui laissaient des interprétations différentes selon les GRETA.
Le SNES-FSU et le SNASUB-FSU porteront encore les mêmes exigences de reconnaissance du travail des personnels au quotidien.
Le SNES-FSU et le SNASUB-FSU restent en contact avec les nombreux personnels qui nous ont contacté pour vérifier ensemble la véracité de l’application des engagements.
D’ores et déjà, le SNES-FSU et le SNASUB-FSU se félicitent du dialogue constructif qui a été mis en place car il a permis des avancées pour les personnels.