8 décembre 2019

La vérité sur nos retraites et nos salaires

La rémunération des E3C à la moulinette de la retraite par points : merci patron !

L’annonce d’une indemnisation du travail de correction des épreuves communes du bac en dit long sur le mépris du gouvernement envers nos professions.

On toucherait 50€ forfaitaire (par paquet de copies- combien de copies ?) pour la correction des E3C.

Écoutons ce qu’en dit un prof d’histoire géo :

"Si j’ai bien compris, avec le système de retraite par points, il y aura 28% de cotisation dessus soit 14€. Il faut retirer 10% pour les mécanismes de solidarité, ça fait 12,6€ disponibles pour acheter donc 1,26 points de retraite. Si je vais jusque l’âge pivot de 64 ans, ces points me rapporteront 0.693€ par an (1.26 x 0.55€), soit 0,058€ par mois.

Admettons qu’à partir de 2025, je fasse encore passer 20 sessions d’E3C, ça rapportera 1,15 € en plus sur la pension mensuelle, à condition bien sûr de ne pas faire grève du bac certaines années comme ces terroristes de profs de philo. Comme je suis très chanceux et que j’enseigne l’histoire-géo, je ferai passer 3 sessions d’E3C par an (2 en tronc commun et une en spécialité), ça pourrait me rapporter presque 3,50€ par mois de bonus sur ma retraite. Bien évidemment, si je suis un gros fainéant qui veut partir à 62 ans, le rendement du point sera plus faible(4.95%) et je ne gagnerais plus que 3€ de plus sur ma pension mais il faut savoir ce qu’on veut.

C’est sûr, avec M. Blanquer, on est en marche vers la revalorisation salariale à grande vitesse et on a les garanties qu’il nous a promises de maintenir notre niveau de pension. Merci patron.

Pour un chef, avec une prime de 500€ touchée pendant 20 ans au titre de l’indemnisation de l’organisation des E3C, il touchera 11,5€ de plus sur sa pension. Un « système plus simple, plus juste », quoi : t’es chef, tu corriges pas mais comme t’es chef, tu touches plus. "