Les épreuves terminales du baccalauréat approchent, et rappellent à quel point la réforme du lycée a perturbé les conditions d’enseignement, les programmes disciplinaires, et parfois les épreuves. La plupart des disciplines ont été touchées par un ou plusieurs de ces problèmes, et le SNES-FSU s’est battu pour empêcher ces dégradations. Néanmoins, toutes n’ont pas pu être évitées.

A l’occasion de cette session 2013 du baccalauréat, le SNES-FSU propose plusieurs actions concernant différentes disciplines, dont le but est d’alerter et de mobiliser les collègues, et de faire pression pour que de vrais changements soient enfin mis en œuvre dès la rentrée 2013.

- en Philosophie, les collègues sont invités, lors des commissions d’harmonisation, à diffuser une lettre ouverte au ministre demandant le rétablissement du cadre national des dédoublements, notamment en philosophie.

Voir ici

-  en Histoire-Géographie, les collègues sont invités à lire une déclaration au sujet des programmes et des épreuves lors des commissions d’harmonisation. Texte à venir, qui tiendra compte de la façon dont les épreuves écrites se seront déroulées.

Voir ici

- enfin, une action dénonçant les conséquences du contrôle en cours de formation (CCF), notamment en langues vivantes cette année, sera proposée dans les jurys. Texte à venir, qui tiendra compte de la façon dont les épreuves écrites se seront déroulées.

Sur le bac et les LV : voir ici

Par ailleurs, tous les enjeux des épreuves du baccalauréat, et les textes encadrant cette session, ainsi que le décryptage de l’intox du bac à 1,5 milliards d’euros sont disponibles ici

Nous vous invitons à nous faire remonter toutes les difficultés auxquelles vous seriez confronté-e-s : lycees@snes.edu