2 novembre 2008

Le SNES dans l’Académie

Mardi 2 décembre : élections professionnelles

Le mardi 2 décembre, ce sont 800 000 fonctionnaires qui voteront le même jour, 40% de l’ensemble des fonctionnaires de l’État, pour :

- élire les commissaires paritaires académiques et nationaux* pour les personnels titulaires d’enseignement, d’éducation et d’orientation (certifiés, agrégés, chaires supérieures, PEGC, CPE, COPsy).

Les personnels non titulaires éliront pour la première fois leurs représentants dans des commissions consultatives paritaires (CCP). C’est l’aboutissement d’une revendication de longue date du SNES et de la FSU. Attention : pour les non-titulaires le vote se fera uniquement par correspondance, suite à la décision unilatérale du recteur !

- mesurer la représentativité des différents syndicats, dans un contexte de très forte concurrence (jusqu’à 13 listes chez les certifiés !).

Une forte participation permettra aux personnels d’affirmer sans ambiguïté leur attachement au paritarisme, aujourd’hui gravement menacé dans son principe même, et à un syndicalisme majoritaire.

Ce scrutin sera sans conteste aussi une occasion de plus dans ce trimestre d’exprimer massivement le rejet des choix gouvernementaux. Occasion pour la profession de construire et d’affirmer sa cohésion autour du principe d’égalité pour les élèves comme pour les personnels, pour un système éducatif ambitieux capable de faire réussir tous les jeunes, de l’exigence d’une revalorisation pour tous, de la défense du service public et de la fonction publique.

Plus d’infos ici

* Les commissaires paritaires sont des collègues élus pour 3 ans en fonction des résultats aux élections professionnelles. Ils représentent les personnels de leurs corps (certifiés – agrégés – CPE – COPsys - PEGC) lors des commissions où ils se retrouvent à parité avec l’administration : stages PAF (depuis 2 ans, commission paritaire demandée et obtenue par le SNES), avancement d’échelon, hors-classe, contestation de notes administratives, congés formation, changement de corps par liste d’aptitude, mutations et mouvement TZR. Ils peuvent également être consultés par le rectorat lors de groupes de travail où ils pèsent sur la définition de principes, de barèmes (mutations, hors-classe ...), etc.