8 novembre 2017

Mobilisation et Actualité

Non à la suppression des contrats aidés dans le Cambrésis

Non à la suppression des contrats aidés

Les personnels de la cité scolaire Paul Duez – Bettignies de Cambrai dénoncent la suppression des contrats aidés annoncée par le gouvernement. Dans l’Education nationale ce sont plus de 2000 emplois sur 6243 dans l’Académie de Lille qui ne seront pas renouvelés. A cela s’ajoute les très nombreux contrats dépendant des collectivités départementales et régionales qui, eux aussi, ne seront pas reconduits. Pour les deux lycées de notre cité scolaire, sur 19 contrats aidés, 8 contrats ne seront d’ores et déjà pas renouvelés. Mais rien ne dit que cela s’arrêtera là.
Ce sont des missions de surveillance, d’aides administratives mais surtout d’entretien des locaux et de restauration qui ne seront plus assurées. C’est notre service reprographie qui ne disposera plus de personnel dès le début novembre. Les effets se feront sentir sur les élèves et les usagers de la cité scolaire.
Par cette attaque contre des personnels en grande précarité, le gouvernement nie les vraies missions que ceux-ci effectuent et s’en prend, en même temps, à la qualité du service public.
Ces suppressions auront des effets dans la vie de notre cité scolaire et vont se traduire par une réelle dégradation du fonctionnement au quotidien de nos lycées et de notre collège. Cela se traduira également par une pression accrue sur les agents titulaires ou contractuels restant en fonction alors que leurs missions sont déjà très nombreuses.
La tentative de recourir à des entreprises privées comme l’expérimente le conseil départemental ne peut constituer une réponse pérenne à la hauteur de la qualité exigée du service public : des agents titulaires assument des missions qui vont bien au-delà de l’entretien des locaux des collèges. Ils sont aux côtés des élèves et des personnels toute la journée et participent activement à la vie de l’établissement.
Les personnels de la cité scolaire Paul Duez-Bettignies exigent la suppression de tout licenciement ou non-renouvellement et revendiquent la création d’emplois pérennes et statutaires pour assurer les missions de service public effectuées.
Une motion de protestation adressée aux autorités de tutelle a été votée au conseil d’administration du lycée paul Duez lundi 25 septembre et une pétition a été lancée et a recueilli de très nombreuses signatures des personnels de toutes les catégories.
Les personnels sont soutenus dans leur mobilisation par l’association de parents d’élèves FCPE et par l’intersyndicale : SNES-FSU, SNEP-FSU, CGT éducation, UNSA éducation, SGEN CFDT.