22 juin 2011

Actualité

Rassemblement intersyndical devant le rectorat mercredi 29 juin à 15h

Rassemblement intersyndical devant le rectorat mercredi 29 juin à (...)

Après l’annonce fin mai de la diminution du nombre d’assistants d’éducation (-200 dans l’académie de Lille), le transfert de centaines d’emplois aidés (CUI) dans le premier degré sans aucune compensation pour le second degré, la suppression des médiateurs de vie scolaire, c’est maintenant au tour des assistants pédagogiques de disparaître brutalement des collèges et lycées !

Pour les établissements du second degré, ce sont autant personnels investis dans la vie scolaire qui sont supprimés selon un barème de répartition volontairement dissimulé par le rectorat et qui feront gravement défaut dès septembre pour assurer le suivi et l’encadrement des élèves. Ces personnels contribuent, par leur action quotidienne, à lutter contre l’absentéisme, les incivilités et les actes de violence ; ils participent activement aux missions éducatives, aux côtés des autres personnels.

Ce sont aussi autant de situations individuelles dramatiques pour des personnels précaires qui se retrouvent du jour au lendemain sans perspectives.

Convaincu de l’importance des missions de suivi et d’encadrement des élèves, le SNES-FSU dénonce ces nouvelles suppressions qui touchent de nombreux collèges et lycées de l’académie. S’il s’est élevé contre le recrutement de personnels précaires pour assurer des missions pérennes, il a, par contre, toujours milité pour un statut d’étudiant surveillant permettant de concilier études, emploi salarié et première immersion dans le milieu professionnel pour ceux qui se destinent aux concours de recrutement de l’Éducation nationale.

Le SNES-FSU appelle tous les personnels à :

* s’informer et à informer sur la situation de leur établissement (associations de parents d’élèves, communiqués de presse locaux, ….).
* saisir les conseils d’administration de cette question pour connaître les changements intervenus dans l’établissement : c’est dans ces instances décisionnaires que doivent être débattues la répartition de la dotation en personnel de vie scolaire et la nature des contrats.
* envoyer à s3lil@snes.edu des exemples concrets des conséquences des suppressions de postes vie scolaire dans votre établissement.

* participer au rassemblement intersyndical du mercredi 29 juin à 15 h devant le rectorat.

{{}}


Les personnels du collège de Wazemmes ont écrit à la rectrice pour dénoncer la suppression de 3 demi-postes d’assistants d’éducation et pédagogiques et de 2 postes CUI et lancent un préavis de grève pour les 28/06, 29/06 et 30/06.


Les personnels du collège Théodore Monod de Roubaix ont été massivement en grève le jeudi 23 juin pour dénoncer également contre la suppression de postes d’AED et de CUI alors que les effectifs augmentent à la rentrée.