1er mai 2014

Droits et Libertés

SOUTIEN RESF .PETITION pour ALPHA, lycée Sévigné, Tourcoing, menacé d’expulsion

SOUTIEN RESF .PETITION pour ALPHA, lycée Sévigné, Tourcoing, menacé d’expulsion

La Ligue des Droits de l’Homme a été saisie de la situation d’un jeune homme de 18 ans originaire de Guinée Conakry, Alpha Diallo, scolarisé au lycée Sévigné de Tourcoing en 1re année de CAP ATMFC.

Cette personne a quitté son pays d’origine où sa vie était en danger : ayant manifesté contre le pouvoir en place il a été arrêté et torturé pendant plusieurs semaines. Son frère a, quant-à lui, été assassiné.

Monsieur Diallo a un comportement exemplaire au lycée, c’est un élève sérieux, volontaire, qui se donne tous les moyens pour réussir. Sa période de stage en entreprise a été tellement positive qu’il lui a été proposé d’être embauché pour les vacances.

Le renvoi de Monsieur Diallo en Guinée Conakry, outre qu’il l’empêcherait de poursuivre sa scolarité, le mettrait en danger de mort. Nous rappelons qu’en plus des risques politiques, la Guinée Conakry est en proie depuis plusieurs semaines à une épidémie de fièvre Ebola qui a déjà causé la mort de plusieurs centaines de personnes.

Pour toutes ces raisons la Ligue des Droits de l’Homme demande la levée de l’OQTF dont il fait l’objet.

Nous avons déposé une demande de recours gracieux auprès de Monsieur le Préfet, son examen a été bienveillant mais la réponse reçue a été la suivante : « son dossier a été examiné au regard des dispositions de la circulaire du Ministère de l’Intérieur en date du 28 novembre 2012, mais malheureusement, aucun élément n’est susceptible de régulariser sa situation sur le territoire ». Nous sommes invités, si nous le souhaitons à présenter son dossier à la CODRESE (Commission consultative départementale de réexamen des situations administratives des étrangers), mais nous savons par expérience que sans élément nouveau dans le dossier, cette présentation n’aura aucun effet.

C’est pour cela que nous lançons aujourd’hui une campagne de sensibilisation sur le sort d’Alpha Diallo. Parce que la France doit rester une terre d’asile, parce que la Patrie des Droits de l’Homme ne peut pas envoyer sciemment un lycéen de 18 ans à la mort.

Nous comptons sur le soutien de tous !

La Fédération du Nord de la Ligue des Droits de l’Homme