2 octobre 2006

Le SNES dans l’Académie

COMPTE RENDU DU CA DE L’IUFM DU 27 SEPTEMBRE 2006

1. Informations du Directeur

Le Recteur fait une première intervention pour dire qu’il y a deux chantiers, cahier des charges et intégrations (voir questions diverses SNES). Annonce la mise en place des stages filés PE1.
Il annonce une journée d’étude sur les opérations d’évaluation, à partir des questionnaires repris de Reims, pilotage par Bruno Loiseau. Insiste sur le fait qu’il re s’agit en aucune façon de remettre en cause les formations.
Un point sur le débat sur le LP Deryck. : déménagement des sites ?
Enfin, annonce que l’installation se ferait avant juin 2007, avant donc la fin de son mandat.
Le Directeur signale que le contrat 2006 -2009 a été signé le 13 juillet, que le texte sera consultable sur le site de l’Iufm

2. Approbation du compte rendu du conseil d’administration du 28 juin 2006.
FSU vote

3. Politique des emplois : Enseignants chercheurs, enseignants et personnels BIATOS (rentrée 2007)

Après le CSP, modification des propositions, pour les enseignants chercheurs, transformation du profil 1 (professeur) et 5 (maître de conférence), mais la FSU demande que soit profilé autrement les postes, conformément à la demande de s enseignants en CSP. Il s’agit de postes de math. Le libellé actuellement présenté est fait de telle manière qu’il soit accepté par les équipes de recherche de Lille, même si cela ne correspond pas au souhait de l’IUFM. La FSU fait remarquer que le risque est trop grand de voir des nominations d’enseignants et de MdC ne correspondant pas aux souhaits, pas plus qu’aux réels besoins de formations des maîtres.
Le recteur répond que la commission veillera à faire un choix clair, et que lui sera demandé une expertise et un pré rapport. La FSU formule le souhait que l’avis de la commission soit entériné : un ange passe…
Division de la FSU sur le vote, le SNESup qui n’est pas intervenu vote pour, les autres en abstention.
Pas de problème pour les autres postes. ( second degré et IATOS)

4. Concession de logement par nécessité absolue de service
RAS

5. Autorisation de passer des marchés publics

Passe d’arme entre la FSU et la direction : . Nous votons contre (sauf SNESUP) les 2 propositions suivantes :

- Un marché de travaux pour la réfection des sols du siège de l’IUFM avec prise en charge financière de la MAIF ;

- Un marché de travaux pour la finition de la mise en peinture du siège de l’IUFM après liquidation judiciaire de l’entreprise titulaire du lot peinture.
Pour nous, l’IUFM prend le risque de payer 2 fois, résultat de son manque de suivi du maître d’œuvre. La MAIF s’est bien engagée, mais cela n’enlève pas tous les risques. D’autant que les accords de « gré à gré » (entre assureurs) peuvent toujours être dénoncés par les parties en présence. La FSU avait déjà demandé une protection par un jugement qui permettait aux vrais responsables – à leur assureurs - de payer les malfaçons et autres désordres. Nous apprenons également, avec stupéfaction, que le maître d’œuvre a permis à une entreprise de faire des travaux dont une partie n’était pas pris en compte par l’assureur en cas de désordre. Ce qui place l’IUFM dans les dernier rang des requérants…. Sans aucune chance de récupérer les fonds engagés, d’où la nouvelle demande de passer (pour la seconde fois) le même marché public….On croit rêver.

Echange assez désagréable avec Brassart qui nous accuse de ne pas penser au personnel. Nous lui rappelons que l’action de la FSU a permis d’éviter auparavant le gaspillage de centaines de milliers d’euros, ce qui était préjudiciable aux personnels.

6. Carte des formations PLC1 : Demande d’ouverture de la section Génie civil, option peinture, revêtement de sol, vitrerie

Présentation surprenante de la direction qui justifie l’ouverture par le marché de l’emploi.

La FSU rappelle que la question est celle de la formation ; des besoins en enseignants non couverts dans un contexte de diminution drastique des postes. Le recteur va dans notre sens. Nous approuvons l’ouverture

7.Informations concernant les résultats des concours

CAPES 2001 505 reçus pour 7603 admis nationaux soit 5,5 %

CAPES 2006 376 reçus pour 5912 admis nationaux soit 5.4 %

CAPET 2001 56 reçus pour 520 admis nationaux soit 8.8%

CAPET 2006 11 reçus pour 316 admis nationaux soit 2.8 %

Le SNES intervient pour faire remarquer la baisse énorme des postes aux concours, niveau historiquement bas qui sera maintenu cette année, risque aussi pour les IUFM. Réponse du recteur : ajustements en fonction des départs retardés à la retraite !
Nous demandons qu’une analyse fine soit menée sur les résultats au CAPET, trouver des solutions pour favoriser la réussite dans l’académie.

8.Bilan de rentrée PE et PLC

La FSU (donc P Nagel) intervient pour rappeler notre opposition au stage filé des PE et le mécontentement sur le terrain. Il demande la banalisation d’une journée pour faire le point. Le recteur répond que cette réforme a été effectivement installée dans la précipitation. Il précise qu’elle est expérimentale et que le cahier des charges prévoit un bilan périodique. Il refuse de l’avancer à fin octobre 06, pour dire qu’un bilan intermédiaire sera réalisé pour le prochain CA de mi Novembre 06. Refus aussi car « la décision a été prise ». Puis mise en cause de la FSU par Soussan, IA 59, qui affirme qu’une réunion bilan a eu lieu avec les organisations syndicales et qu’aucune n’a exprimé son mécontentement ! Nous avons dit à Soussan que nous rapporterions fidèlement ses propos et il nous faudra lui répondre.
Par ailleurs, informations sur la préparation 3e voie du concours PE. : 707 réponses, 343 se présentent aux tests,. Nous demandons un bilan précis sur la situation des reçus en rappelant notre opposition au principe de faire payer.
Pour les PLC, la FSU pose des questions sur les stagiaires en situation. On nous fait part de difficultés pour organiser les s formations : Nous nous étonnons car rien de cela n’est neuf !
Réponse, ce sont les stagiaires du privé qui sont le plus concernés (NB : ils sont 85, pour seulement 15 dans le public !).

9. Avis sur la nomination d’un membre du CSP :

Pour remplacer départ à la retraite, le recteur nomme la proviseur du lycée Pasteur.

10. Questions diverses

2 questions diverses SNES
Elections : à notre demande, l’IUFM s’engage à fournir les listes principales d’électeurs d’ici 2 à 3 jours. Elles seront complétées ensuite.
Les listes « usagers » sont prêtes.
Intervention sur l’intégration. Après avoir rappelé les inquiétudes, nous formulons 2 demandes : - création d’un comité de suivi, élaboration d’un texte de la CA avant publication des décrets.
Le recteur répond que le cadrage national permettra de régler l’essentiel, que nos remarques sont pertinentes et que l’ampleur des problèmes est telle que l’intégration en 2007 des IUFM expérimentaux sera probablement reporté. Brassart parle ensuite des rapports entre les universités, et nous faisons remarquer que l’IUFM, ce n’est pas seulement l’Université ! Il prétend nous rassurer en disant qu’il n’uy a aucune discussion sur Lille ( on ne rit pas) et que bien entendu, en temps voulu, le CA aura à se pencher sur la question.