8 novembre 2020

Le SNES dans l’Académie

Crise sanitaire, les CHS CT encore plus nécessaires !

En pleine période de covid, les militants en CHSCT sont mobilisés depuis mars pour faire remonter en CHSCT les situations dégradées, porter la voix des personnels et peser de tout leur poids sur les décisions du rectorat de Lille en matière de règles sanitaires et de régulation des organisations de travail afin d’éviter l’épuisement des personnels.

Pourtant, au CHSCT exceptionnel du vendredi 9, une fédération réformiste de l’académie a demandé à la rectrice l’interruption de tous les travaux ordinaires du CHSCT pour se concentrer uniquement sur la situation sanitaire.

Pour la FSU, c’est une fausse bonne idée car la pandémie n’a eu de cesse de révéler les problématiques de sécurité préexistantes à l’apparition du covid 19 et l’urgence à traiter l’ensemble des enjeux de santé et de sécurité au travail : problème du bâti scolaire, du manque de personnels, de la pénurie de médecin du travail, du manque de moyens de protection individuelle.

La FSU suivi par les autres OS a au contraire plaider pour la poursuite des travaux en cours : GT handicap, dématérialisation du registre santé et sécurité (dont le principal syndicat de chefs d’établissement fait tout pour freiner la mise en oeuvre), plan de prévention des RPS afin de faire remonter à l’administration académique les problèmes du quotidien. L’administration a confirmé qu’il en allait de la crédibilité de l’instance de poursuivre les travaux tout en les priorisant.

Ainsi le Gt Handicap porté par la FSU aura bien lieu le 12 octobre. Si vous êtes travailleur reconnu MDPH, si vous bénéficiez d’aménagement du poste de travail, faites nous remonter vos questions, vos témoignages, vos difficultés en période de crise sanitaire, les représentants FSU les porteront auprès du référent handicap M. Buffard.
Envoyez les à s3lil@snes.edu au plus tard mercredi 11 au soir avec en objet Gt CHSCT handicap