19 mars 2016

Mobilisation et Actualité

L’Éducation Nationale confisquée par les multinationales nord-américaines avec la bénédiction du gouvernement.

Nous postions sur le site il y a quelque temps un article dénonçant le « partenariat » engagé sans vergogne par le ministère avec Microsoft (offre de logiciels, de formations…)1

Depuis, une nouvelle étape a été franchie avec la mise en place d’un partenariat entre Amazon et le réseau Canopé2. Il s’agit d’offrir une formation à « Amazon Kindle Direct Publishing3 », une plateforme d’auto-édition.

L’idée de donner aux professeurs une formation et la possibilité de concevoir des outils correspondants à leurs exigences pédagogiques est en soi un progrès important. Mais cette idée est totalement corrompue par le principe qui consiste à former les personnels en utilisant des outils « propriétaires » imposant l’acquisition d’un « Kindle »4. De plus, ce format numérique interdit par brevet la circulation des contenus !

En utilisant le monopole d’un système de diffusion numérique totalement fermé, la mission de service public est gravement atteinte.

Bien évidemment, les formations des personnels seraient entièrement gratuites et financées par Amazon France qui a déjà fait le calcul du « retour sur investissement » considérable d’une telle opération.

Il apparaît à la lumière de ce partenariat que les pratiques d’optimisations fiscales d’Amazon ainsi que l’imposition de conditions de travail inacceptables à ses salarié-e-s pèsent peu aux yeux du gouvernement.

Nous avons donc maintenant, dans l’exercice de notre métier, Microsoft pour les logiciels, Amazon pour les manuels et Google pour les tablettes, le tout parfaitement compatible avec l’ENT de l’académie (K d’école) qui est totalement conçu et géré par une société privée (Kosmos). Reste probablement, pourquoi pas, à remplacer i-prof par Facebook…

Le SNES dénonce la dérive des gouvernements successifs qui consiste a livrer au secteur marchand une part toujours plus grande du domaine de l’éducation. Il faut cesser d’ignorer qu’il existe des solutions alternatives libres et indépendantes en matière de logiciels qui permettraient à l’Éducation Nationale de préserver la liberté pédagogique des professeurs et de garantir l’égalité d’accès au savoir.

1 http://www.lille.snes.edu/spip.php?article3134

2 Le réseau Canopé est sous tutelle de l’Éducation Nationale.

3 Outils permettant « l’auto-édition » d’ouvrages ou de manuels numériques

4 Amazon Kindle désigne (depuis 2007) une liseuse, et son format de livre numérique.