20 avril 2014

Mobilisation et Actualité

Réaction des enseignants du lycée KERNANEC de Marcq en Baroeul.

Réaction des enseignants du lycée KERNANEC de Marcq en Baroeul.

Suite à la parution d’articles de presse dans la Voix du Nord et les quotidiens gratuits distribués sur la métropole lilloise vendredi 11 avril évoquant des classes sans professeur de français, les enseignants du lycée Kernanec (qui n’ont jamais été sollicités pour donner leur point de vue) trouvent indécent et odieux qu’une de leur collègue, absente pour raisons médicales dûment justifiées par des arrêts de travail légaux, soit mise en cause car elle n’est pas remplacée.

Les articles ont pointé la seule responsabilité de l’enseignante alors qu’en réalité, par le manque de remplaçants, c’est la responsabilité du Rectorat qui est engagée. La politique massive de suppression de postes, et notamment de postes de remplaçants, est seule à l’origine de cette situation inacceptable pour les élèves et leur famille. Les enseignants du lycée Kernanec dénoncent également cette situation, soucieux qu’ils sont de la réussite de tous les élèves et de la réputation de leur établissement.