3 juillet 2018

Mobilisation et Actualité

DNB 2018 : que faire du bilan de correction en histoire-géographie EMC ?

De nombreux collègues d’histoire-géographie ont contacté la section académique, mécontents que soit exigé un bilan de correction nominatif produit par l’Inspection Pédagogique.

S’il peut être opportun de s’interroger sur les raisons de l’échec massif des élèves sur un exercice (le développement construit en géographie), c’est la pertinence de l’ensemble des sujets qui doivent être questionnés, et par exemple le sujet d’EMC, Objet Curriculaire Non Indentifié (OCNI) : fallait-il vraiment demander à des élèves de 3e de parler du règlement intérieur à des élèves de CM2 ?

Le Snes-FSU, partisan d’une refonte totale du DNB (suppression du bilan de fin cycle, source de pressions ; cadrage disciplinaire de l’oral ; rééquilibrage du barème au profit des épreuves écrites), pointe la lourde charge de travail des collègues en cette fin d’année.
Il tient à souligner que le bilan de correction n’a aucun caractère obligatoire, et qu’aucun collègue ne peut être tenu de le transmettre., et s’adresse en ce sens à Madame le Recteur.

Bon à savoir  : un stage « collège » organisé en octobre traitera du DNB, et précisera nos revendications.
Pour nous alerter en temps réel, ou consulter nos news, n’oubliez pas que le S3 de Lille est sur Twitter et Facebook :
https://twitter.com/snesdelille
https://www.facebook.com/snesdelille/