Notation pédagogique des certifiés : un bon acquis vaut mieux que deux tu l’auras !

Le PPCR en cours de discussion pourrait bouleverser l’évaluation, la notation et la carrière des enseignants et CPE. Mais tant que rien n’est signé, rien ne change et le SNES-FSU continue à oeuvrer pour améliorer l’existant.

Ainsi, lors du groupe de travail notation qui s’est déroulé en 2 temps, nous avons obtenu des modifications importantes qui vont dans le bon sens pour les personnels :

- en l’absence d’inspection pendant 5 ans révolus, + 1 pt. Jusqu’ici, rien de nouveau, sauf que … il n’y a plus de 1re inspection requise, cette ancienne condition était préjudiciable aux TZR, aux jeunes collègues des disciplines sans beaucoup - voire sans - IPR dans l’académie ou tout simplement ceux qui n’avaient pas la chance d’en rencontrer un et traînaient ainsi un retard pendant de longues années

- 3 ans supplémentaires sans inspection = 1 pt supplémentaire

- 2 ans supplémentaires sans inspection = 1 autre point supplémentaire

Ce ou ces points ajoutés devront être pris en compte par l’IPR qui viendrait inspecter ensuite, ce qui n’était pas le cas précédemment. Aucun avis de l’IPR n’est requis pour l’attribution de ces 1, 2 ou 3 pts supplémentaires. La note qui résulterait de ces retards d’inspection ne pourrait cependant pas dépasser la note pédagogique maximale de l’échelon.

Au final, nous sommes très satisfaits du nouveau dispositif qui nous semble équilibré et protecteur pour les certifiés.

Il s’appliquera à compter de la rentrée : un collègue qui entrerait dans sa 9e année sans inspection à la rentrée 2016 pourra prétendre à une note pédagogique augmentée de 2 pts pour les opérations de gestion qui se dérouleront en 2016 – 2017. A noter que le SE-UNSA – qui a pour slogan « le syndicat utile » - n’a pas pris la peine de venir à ces négociations.

Le SNES-FSU, lui, est le syndicat qui vient et qui obtient !