19 octobre 2014

Les personnels

Nouvelle carte de l’éducation prioritaire : le SNES-FSU obtient un groupe de travail !

Début janvier 2015, le ministère doit publier la nouvelle carte des établissements de l’éducation prioritaire. Suite au courrier de la section académique en date du 8 octobre, le Rectorat accepte finalement de convoquer un groupe de travail sur la nouvelle géographie des réseaux dans l’académie.

Si la ministre a bien dévoilé la répartition académique des 781 REP et 380 REP+ (76 REP et 41 REP+ à la rentrée 2015, contre 73 RRS et 34 ECLAIR/REP+ en 2014), le rectorat de Lille n’a pas encore communiqué sur la question, et notamment sur les modalités de choix qui détermineront le maintien, l’entrée ... ou la sortie, de collèges du périmètre de l’éducation prioritaire (aucun lycée n’est pris en compte pour le moment).

Ce que nous savons :
- la nouvelle carte de l’EP octroie 10 réseaux supplémentaires à l’académie
- le recteur doit utiliser 4 indicateurs établis au niveau national pour chaque établissement, et établir une formule qui les hiérchisera :
Pourcentage d’élèves issus des catégories sociales les plus défavorisées
Pourcentage d’élèves issus de zones urbaines sensibles
Pourcentage d’élèves en retard à l’entrée en 6e
Taux de boursiers
- en audience, il nous a été confirmé que la carte actuelle évoluerait, conduisant des collèges à quitter l’EP, et d’autres à y entrer.

Sur ce terrain complètement délaissé par la plupart des autres organisations (plus affairées à rédiger des mails qu’à exister sur le terrain), le Snes agira lors du GT du 13 novembre pour soutenir les établissements concernés dont une partie était représentée en stage REP au collège Matisse le 17 octobre (http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2828)