31 mai 2020

Les établissements

Note de service sur l’attribution du DNB ... Il était temps !

Note de service sur l'attribution du DNB ... Il était temps (...)

Il aura donc fallu attendre les 27 et 28 mai pour que soient publiés le décret et l’arrêté relatifs aux modalités de délivrance du DNB pour la session 2020 ... et le 29 pour connaître les modalités pratiques envisagées par la note de service : que faut-il en retenir ?


Des confirmations
La note confirme les modalités annoncées de prise en compte du contrôle continu -pour la session 2020 uniquement- à savoir, pour les candidats scolaires :
- le maintien, sans aucun changement, de la transcription en points du bilan de fin de cycle 4 (400 au total). Comme pour les sessions précédentes, « l’équipe pédagogique évalue le niveau de maîtrise pour chacune des composantes du socle », et le chef d’établissement « atteste » et « en porte attestation » dans le Livre Scolaire Unique (LSU).
- la suppression des épreuves écrites, dont les notes sont remplacées par la moyenne des 2 premiers trimestres pour les enseignements normalement évalués à l’examen. Les notes obtenues éventuellement au 3e trimestre, juste avant la fermeture administrative des collèges -et éventuellement après cette fermeture-, ne peuvent pas être prises en compte pour le calcul de cette moyenne.
- le maintien des 10 ou 20 points supplémentaires liés aux enseignements facultatifs (LCA, LCR, chant choral, langues des signes française).
- la neutralisation des points attribués habituellement au titre de l’épreuve orale, annulée.
Le total des points est donc ramené de 800 à 700.

Des précisions
- La note de sciences (50 point) doit être calculée à partir de la moyenne annuelle (sur 2 trimestres) de chacune des 3 disciplines : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie.
- Renseignement des notes obtenues à partir de la moyenne annuelle : dans l’application Cyclades est saisie la note qui remplace le résultat de chacune des épreuves écrites. Il est précisé que pour le français, dont l’épreuve écrite comporte normalement 3 volets (travail sur le texte littéraire, 50 points + dictée, 10 points + rédaction, 40 points), le professeur saisira la note de CC « en respectant la proportionnalité », « sans tenir compte » des 3 volets des écrits.

Des adaptations
- La note de service prend en compte l’existence de « classes sans notes », peu nombreuses en 3e, en proposant une méthode permettant de passer, dans les bulletins trimestriels, de positionnements sur une échelle de 1 à 4, à un positionnement « jusqu’à 20 ».
Si la Dgesco, peu au fait de l’évaluation en collège, confond « évaluation par compétences » et positionnement de l’élève (quelle que soit l’échelle de mesure, de 1 à 4 ou de 1 à 20), il faut rappeler que seul.e le.la collègue en charge de l’enseignement concerné peut effectuer la correspondance sur 20 pour sa discipline (le bilan trimestriel n’est pas transversal comme l’est le bilan de fin de cycle).
La correspondance permet, ensuite, de passer d’une note sur 20 au nombre de points attribués pour chaque note de CC : 100 pour les français, les mathématiques ; 50 pour l’histoire-géographie-EMC, les « sciences ». C’est bien la démonstration que toute échelle de positionnement peut induire une évaluation chiffrée, même si elle opérée « par compétences ». La « classe sans note » n’est donc pas une « classe sans chiffre », et la lutte contre les inégalités scolaires, si elle doit comprendre une réflexion sur l’évaluation des élèves, ne peut s’y limiter.

BON À SAVOIR
- Contrairement à ce qui avait été annoncé, il n’y aura qu’un seul conseil de classe de 3e au titre du 3e trimestre : l’idée d’organiser un second conseil, consacré fin juin au bilan de fin de cycle a été abandonnée. Ce conseil de classe unique peut toujours être « tenu à distance ».
- « Le bilan de fin de cycle 4 est accessible aux familles via le téléservice LSU à partir du 1er juillet 2020 »
Cela signifie que les positionnement ne doivent pas être communiqués aux familles AVANT le 1er juillet (le bilan constitue un pan important d’un examen national), et qu’ainsi le conseil de classe qui aura eu lieu au plus tard mi-juin, calendrier de l’orientation et de l’affectation oblige, ne pourra le diffuser alors même qu’il aura été constitué.

- Il est prévu que le jury du DNB puisse « revaloriser la moyenne du candidat », en s’appuyant sur les résultats des élèves du collège pour les 3 sessions précédentes : une bonne façon de garantir les taux de réussite élevés des collèges les plus favorisés, notamment de l’enseignement privé sous contrat ...

Télécharger la note :